Quelle puissance choisir pour sa pompe à chaleur ?

De plus en plus de foyers optent pour une pompe à chaleur. Cela s’explique par les nombreux avantages non négligeables qu’elle offre. Elle permet de conserver les radiateurs. Mais elle est avant tout économique et dégage moins de CO2. La pompe à chaleur est un investissement sûr et raisonnable sur tous les plans. Mais comment choisir sa puissance ?

Les critères sur lesquels il faut se pencher

Les critères suivants demeurent les mêmes, quel que soit le type de pompe à chaleur ou PAC que vous envisagez de choisir. Notamment, il faut tenir compte de la superficie de l’habitation. Si la maison est grande, le choix de l’appareil doit se faire en fonction de cela et vice-versa.

Ensuite, il faut également baser l’achat en se référant sur le climat de la région. Il n’est pas nécessaire d’avoir une pompe à chaleur hautement puissante dans une région où le soleil est présent une grande partie de l’année. Contrairement à cela, il faut opter pour une PAC qui a de la puissance à revendre dans les régions où la température est souvent assez basse. Le choix d’une PAC se fait par rapport au niveau de confort recherché en matière de chaleur.

Faire son choix seulement après un bilan thermique

Le prix d’une pompe à chaleur est un investissement considérable. Ce qui fait qu’il faut être à cheval sur différents critères pour ne pas acheter un modèle qui n’est pas conforme aux besoins du client.

Le bilan thermique est une démarche obligatoire avant d’acheter une PAC. Cette démarche permet de calculer, de manière bien précise, les déperditions thermiques d’une habitation. Cette démarche est réalisée par un spécialiste en étude thermique. Il est le mieux placé pour établir et chiffrer la puissance que doit avoir le PAC pour une habitation donnée.

Cependant, cette étude thermique peut aussi être entreprise par le professionnel qui prend en charge l’installation de la PAC.

Faire le choix entre une pompe à chaleur monovalente et bivalente

C’est un choix par lequel doit passer toute personne souhaitant acquérir une pompe à chaleur.

La pompe à chaleur monovalente

C’est un modèle de PAC qui permet de répondre à l’ensemble des besoins en chauffage que réclame une maison. Il a une grande puissance. Ce type de pompe à chaleur est conseillé pour un foyer ayant un besoin en chaleur assez important durant l’année.

Effectivement, si elle est utilisée en mi saison, elle va se mettre à fonctionner sur à-coups. C’est-à-dire qu’elle va s’arrêter pour brusquement se remettre en marche. Or ce type de fonctionnement réduit considérablement la durée de vie d’une pompe à chaleur.

Si un client envisage d’acheter une PAC monovalente, il est préférable de choisir un modèle aquathermique ou géothermique. Le modèle aérothermique est à proscrire. Comme expliqué précédemment, elle a un mode de fonctionnement sur les à-coups qui réduit sa performance.

La pompe à chaleur bivalente

C’est une pompe à chaleur qui fonctionne en étant couplée à un autre système de chauffage. Dans ce genre de situation, c’est l’autre système de chauffage qui prend en charge une grande partie du chauffage utilisé dans une habitation. Dans ce cas, la PAC fonctionne en alternatif avec l’autre moyen de chauffage. Mais il arrive aussi que ce soit ce dernier qui fonctionne en complémentarité avec la PAC.

Penser à la PAC avec la technologie « inverter »

La PAC avec une technologie « inverter » a l’avantage d’avoir une technologie qui va permettre d’optimiser l’utilisation du compresseur de la pompe. Mais le grand avantage de cette PAC réside dans le fait qu’elle consomme moins d’électricité. Soit une facture avec un montant dont le montant est 10 à 20 % moins cher.

Ce type d’appareil de chauffage est légèrement élevé comparé à d’autres modèles. En revanche, il offre une excellente rentabilité à l’acquéreur sur le long terme.

Faire attention aux points suivants

Il y a encore d’autres points sur lesquels il faut se pencher avant l’achat d’une pompe à chaleur.

Dans le cas où la PAC est puissante

Si la PAC acheter est puissante, cela va influencer son coût d’installation. C’est la raison pour laquelle il est important que sa puissance puisse être en coordination avec la maison concernée. Autrement, un système de chauffage avec une grande puissance fait forcément un bruit perceptible. C’est un critère à ne pas oublier au moment de choisir sa pompe à chaleur.

Dans le cas où elle manque de puissance

Le premier résultat va être le manque de chaleur au niveau de certaines pièces de la maison. Une telle situation va déclencher d’autres dépenses comme avoir recours à l’usage d’un chauffage d’appoint. Dans ce cas, l’acheteur réalise moins d’économie.

Généralement, un mauvais choix de chauffage conduit toujours vers une usure précoce de l’appareil. En même temps, cela provoque un inconfort dans la maison durant certaines saisons.

Dans quel cas alterner « PAC » et chauffage d’appoint ?

Avoir un système de chauffage puissant dans une région où il fait très froid en hiver et moins en mi saison n’est pas l’idéal. La puissance de l’appareil va être inutile dans ce dernier cas de figure. Le mieux dans ce genre de situation, c’est de choisir une PAC moins puissante et de compléter sa fonction avec un autre système de chauffage comme la pompe à chaleur.

Cependant, pour optimiser l’achat, il est préférable de passer par l’expertise d’un professionnel sur le sujet. Ici, le but est d’avoir des valeurs exactes pour avoir la puissance exacte de la pompe à chaleur à acheter. Dans ce cas, les calculs qui sont effectués sur des valeurs par défaut ne sont pas fiables.

En conclusion

Il est possible d’obtenir un devis gratuit sur internet avant l’achat d’une pompe à chaleur. C’est une étape qui mérite le détour. D’autant plus que la démarche s’avère être sans aucun engagement.

C’est une pratique qui permet de se faire un point de vue sur le budget à investir dans l’achat de la pompe à chaleur. La plupart des sites qui proposent ce type de service ont un savoir-faire et une expérience sur le sujet.