À quoi sert une pompe à chaleur ?

Quelle puissance choisir pour sa pompe à chaleur ?Une pompe à chaleur est un système de chauffage qui produit de la chaleur grâce aux calories qu’il puise dans l’environnement. Elle produit donc de l’énergie thermique à partir de l’air qu’elle extrait de l’environnement. Cette source peut provenir de l’eau, de la terre ou de l’air. Ces critères dépendent du type de pompe à chaleur utilisé par un foyer.

Mode de fonctionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur apprivoise l’air extérieur à une habitation et le transforme en source de chaleur à l’intérieur de celle-ci. L’air ainsi chauffé va modifier la température ambiante dans la pièce. C’est un appareil très économique qui permet de limiter la consommation en fioul ou en mazout. La facture peut afficher une baisse d’au moins 70 % sur une année.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est l’inverse de celui d’un réfrigérateur. C’est-à-dire que l’énergie récupérée par la pompe va venir chauffer le fluide à l’intérieur de l’appareil. Ce dernier va se transformer en gaz après un temps de chauffage bien précis.

La vapeur qui résulte de chauffage est récupérée par un compresseur électrique. En même temps, le gaz est chauffé à haute pression. Ensuite, ce même gaz devient liquide. Avant le processus d’évaporation, la pression au niveau du détendeur baisse légèrement.

Fonctionnement de la pompe à chaleur « air-eau »

La pompe à chaleur air-eau se compose de quatre éléments essentiels. Il y a l’évaporateur qui transforme le fluide en vapeur. Puis, il y a le compresseur qui fait monter la pression et la température à l’intérieur de la pompe à chaleur. Ensuite, il y a le condenseur qui répartit la chaleur produite au niveau du fluide et l’eau qui sert à chauffer l’appareil.

Mode de fonctionnement de la pompe à chaleur « air-air »

Ce type de pompe à chaleur n’est autre qu’un climatiseur qui fonctionne à l’envers. Il puise la chaleur qui est présente dans l’air ambiant en dehors de l’habitation. Puis, il le réintroduit à l’intérieur de cette dernière.

Ce type de chauffage a la particularité de pouvoir fonctionner dans le sens inverse pour s’adapter au rythme des saisons. En d’autres termes, il va produire de l’air frais durant les saisons chaudes et de l’air chaud lorsque la température est basse.

La pompe à chaleur « air-air » est un achat moins onéreux. Cependant, son coût se fait ressentir au niveau du crédit d’impôt. Ce qui n’est pas le cas pour la pompe à chaleur « air-eau ». Cependant, les deux modèles ont le bénéfice d’avoir les mêmes consommations. Leur méthode de maintenance est également similaire.

La différence des deux modèles réside dans le fait que le modèle « air-air » ne peut pas toujours chauffer l’eau sanitaire. Cette option est faisable dans le cas où la pompe à chaleur possèderait un système de fonctionnement qui est réversible.

En conclusion

L’achat d’une pompe à chaleur nécessite toujours l’avis d’un professionnel en la matière. Il est possible de faire appel aux prestations d’un bureau d’étude en diagnostic thermique. Il est aussi possible d’obtenir un devis gratuit en ligne auprès de professionnels apte et expérimenté en matière de pompe à chaleur.